Non pas que ça ait une importance importante, mais sachez que la soirée d’anniversaire de Pou a failli tourner au vinaigre : monsieur est rentré et a souhaité prendre quelques minutes pour lui avant de déballer sa petite plante d’anniv et de boire son apéro histoire de décompresser en rentrant du boulot. Soit. Il s’est donc mis à l’ordi et en moins de temps qu’il n’a fallu pour le dire, était en train de cogner du monstre avec son gros personnage (un jeu vidéo, pas une allusion à quelque partie de son corps que ce soit) . C’est là que le drame est arrivé : son portable a sonné. C’était une copine dont la fille de 2 ans « et demi » (et c’est important le demi !) voulait souhaiter un bon anniversaire à tonton Pou (ouais, on avait manigancé ça au boulot dans l’après midi (avec la copine hein, pas la petite, non mais vous avez de ces idées parfois…(ah oui, je vous re-vouvoie, ça me re-plait))) eyh, c’est ma première triple parenthèse, ça se fête non ? On verra ça plus tard.

Bref, Pou ne décroche pas « ben tu réponds pas ? » « Non, je suis en plein combat » « Ben c’est Nouflette quand même » « ah ouais, ben je rappellerai plus tard ». « Mais t’abuses, elle doit être déçue et puis c’est ton anniv, tu te doutes bien que, même si t’as pas vraiment d’amis (Pan dans tes dents), y’a des gens qui vont t’appeler aujourd’hui nan ? ». Et là, Nouflette et sa maman appellent sur MON portable « Coucou c’est nous, tonton Pou répond pas alors je me suis dit que j’allais passer par toi » « t’as bien fait je te le passe »  Pou : « Nan, là je peux pas, j’ai pas fini. » Moi, en mettant autant que faire se peut ma main sur le micro, « mais t’es con ou quoi, t’es pas occupé, tu joues, la petite est toute contente et toi tu gâches tout ! » « oh ben voilà bravo, je suis mort, tu fais chier ». Ah ouais, je fais chier ? Et t’as encore rien vu mon gars ! « Ouais, désolée, Pou est con et occupé, il peut te rappeler dans 2 minutes ? « oki ». Bien entendu Nouflette’s mum a dû tout entendre, en même temps, c’est pas comme si elle ne nous avait jamais entendu nous dépouiller un peu. Sur ce mon pôpa appelle sur mon portable « Hello, ça va ? Au fait tu diras à ton mari qu’il me dira s’il a bien eu mes messages de bon anniversaire quand il aura le temps hein (bon, en vrai on a un peu parlé avant et c’est ensuite qu’il m’ adit ça, mais là, je ne vais pas vous dévoiler ma vie privée, ça ne regarde que moi hein, et puis ce serait indécent) » « Ah m’en parle pas c’est un con : il préfère jouer que répondre au téléphone » « Euh, ben euh, non ben alors ne lui dis rien, je voudrais pas que vous vous engueuliez » « T’inquiète, on t’aMars2008 028Gauche pas attendu » « Ok, ben y’a maman qui voudrait lui dire bon anniversaire aussi..euh, je lui dis quoi ? » « Tu lui dis que je la prends. Il va répondre » « euh, ok bisous » Ouais, quand il sent que je suis de bonne humeur et de bonne composition, mon père sait abréger et entrecouper ses phrases de « euh » décontractants. Sur ce, je me tourne vers Pou : « C’est ma mère, tu viens lui parler. » Vous noterez que si mon ton n’était pas complètement péremptoire, l’absence de point d’interrogation n’est pas une erreur. Ma mère, ou Pou, ou moi qui sait avons eu de la chance. En effet entre temps l’énergumène était mort en jeu et donc disponible. Il a donc fait le beau fils parfait avec bellemôman, dit merci également à beaupôpa, pu rappeler Nouflette et prendre sa voix mielleuse qu’il a toujours en parlant à « sa princesse », tenter de ne pas passer à côté du « Happy birthday Tonton » de notre neveu, assez peu motivé ne nous le cachons pas et échanger quelques mots avec ma mamie qui elle aussi s’est souvenu qu’il était vieux.

Bref, suite à ça, il a découvert sa plante, mangé de bons sushi faits avec amour, soufflé sa bougie pendant que je me trémoussais au son de ma propre voix entonnant un chant d’anniversaire du tonnerre et ouvert son cadeau avec le sourire (ah au fait, j’ai pris le rasoir électrique 56 lames rotatives qui s’adapte parfaitement aux contours de votre visage et, quelle erreur, une extension de son jeu de m----).

44 ans et toutes ses dents, mais il s’en est fallu de peu …