Bon à force de vous en parler, vous devriez commencer à savoir que nous avons quelques bébés et enfants autour de nous : des neveux et nièces, des filleuls de moi, des princesses de Pou, des enfants d’ami(e)s et des « en construction ». Dernièrement, un de ces bébés en construction a laissé ses parents venir regarder le quart de finale de la coupe du monde de foot à la maison. Avant que le match ne commence (pour éviter certainement, qu’une humeur  maussade ne perturbe le choix draconien qu’ils allaient soumettre à Pou), les parents de Nouflette (également désignée : « ma princesse » par Pou), le coincent dans la cuisine et lui demandent s’il accepterait d’être le parrain de petit frère.

Pou. Mon Pou, l’homme qui refuse toute religion quelle qu’elle soit, qui estime qu’elles n’apportent que malheurs et horreurs à l’humanité, qui était contre notre passage à l’église de crainte de se voir consumer instantanément au premier pas sous la voute divine. Pou de répondre « ben je vous remercie de la proposition, mais c’est compliqué de me positionner tant que je ne connaitrai pas le prénom de junior. » Ouais, jolie approche Pou, je ne te connaissais pas aussi fourbe. « Tu le sauras bien assez tôt, réfléchis plutôt à la question. On ne te met pas le couteau sous la gorge, il faut que ce soit murement décidé. » « Ah mais c’est tout vu, vous savez que je ne crois pas du tout, qu’entrer dans une église me pose problème mais que je serais enchanté d’apprendre des choses à votre fils, de l’accompagner dans la vie, d’être un exemple. »

Déjà, comment il s’la pète…être un exemple ! Pou ! Bon on s’en fout, après quelques échanges avec les parents, l’affaire est scellée : il ira à l’église pour les parents et il guidera junior vers les terrains de foot !

Tout ça pour vous dire qu’il y a quelques jours nous avons reçu, texto et message sur facebook nous annonçant que la liste de naissance était disponible. Et là, moi j’ai toujours un problème avec ça. Rien de personnel hein messieurs dames, mais ça donne toujours l’impression que les parents réclament de l’argent. D’autant plus qu’aujourd’hui on peut ne pas acheter de cadeau mais juste « participer » à la liste. ComI-Grande-18258-deguisement-le-parrainme si on mettait des euros dans une enveloppe, de façon impersonnelle. Ok, comme Pou me le disait, si les gens font cette liste c’est qu’ils ont envie ou besoin des produits qui y sont mentionnés et ça permet aux gens éloignés de participer simplement sans logistique élaborée. Mais en tant qu’amie, je préfèrerais, et ça n’engage que moi, choisir moi-même un cadeau. Décider de ce que je pourrais offrir au bébé ou aux parents en fonction de ce que je connais d’eux, de ce que nous avons vécu ensemble (j’ai par exemple offert au futur papa à noël un mini golf de toilettes, bien entendu que ça n’aurait jamais figuré sur une liste mais en fonction de nos délires et de nos discussions, je savais que ça allait le faire rire). Et puis financièrement, comme je préfère faire un cadeau moi-même, ça peut devenir vite cher ou alors on met moins dans la liste et on offre un doudou en plus à Junior mais bon, bien que je dise que le côté institutionnalisé de la liste me déplait il a tout de même ses côtés utiles et simplificateurs. Et pi, c’est juste de l’espionnage : 5mn après que j’ai eu cliqué sur « valider l’achat », Pou recevait un texto de la future maman « Merci parrain ». D’ailleurs, je vous remercie madame maman de junior : depuis votre texto mon Pou se balade dans la maison en me demandant de lui embrasser la main et de m’incliner devant le parrain. J’ai la musique de Nino Rota en tête et Pou ne cesse de me répéter que « offrir un cadeau à un petit bonhomme dont on ne connait pas encore le prénom, c’est injuste et qu’il est persuadé que ça doit même être illégal dans certains états américains ! » Il boude quoi. Bref, j’ai participé avec plaisir à l’achat d’un des produits de la liste mais  je ferai cet été un petit point sur ce que nous pourrons offrir à junior qui sera vraiment choisi par parrain et tata Vivi. Pi faut aussi penser à Nouflette, y’a pas d’raison qu’en plus d’avoir un petit frère (ce qui est bien mais nul en même temps, mais bien aussi, hein, je sais ce que je dis, j’en ai fait les frais) elle regarde les autres lui apporter des cadeaux et rien à elle !

Rhooo, je n’ose même pas penser au prochain noël : un neveu, une nièce, deux filleuls accompagnés de leur Nouflette et leur sachimi, un doc et un polonais à venir…va y en avoir de la liste là !

Le Parrain ==== Musique de flims