Y’a une sacrée Pomme avec qui j’ai eu récemment une discussion sur la possibilité de rester un enfant, quel que soit notre âge et je persiste et je signe ! Je suis une enfant dans un corps qui vieillit. J’aime les bonbons, les dessins animés, je vais travailler depuis près de 15 ans maintenant mais il m’arrive encore de dire « non, non, demain j’ai pas école » quand je pose un RTT, j’ai passé près de 10 minutes à tenter de refaire le lapin Stef1gambadant, sur le lit de la chambre d’hôte, à moitié cul nu devant un Pou interdit, je suis capable de le réveiller pour lui dire que je m’ennuie et que j’aimerais bien qu’on joue à quelque chose, je ne suis pas capable de laisser gagner (systématiquement) un enfant qui fait la course avec moi, je ne filtre pas tout ce qui sort de ma bouche, je suis naïve, j’aime les blagounettes à base de mouche qui pète, je pleure quand le papa du roi lion meurt (à chaque fois), je peux passer du rire aux larmes en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, j'aimerais bien que quelqu'un fasse mon lit, mon ménage, mes repas, j’ai une vision du monde changeante, j’aime pas trop les fromages qui puent, j’aime mes peluches et je leur parle régulièrement, j’ai un (des) ami(s) imaginaire(s), j’aime jouer, j'aime prendre soin des plus petits/faibles/des vieux, j’ai souvent besoin d’être rassurée, j’aime les fringues pratiques, les pates et les patates, et même monsieur patate. Bref, j’ai 8 ans et j’aime les avoir. Je joue 10 heures par jour à la grande, je gère mes dossiers, mes relations avec les autres, mon boulot, ma vie administrative, je fais bien mes devoirs pour avoir assez pour payer mes impôts mais je reste une enfant. Rêver et ne rien croire impossible, décider de faire passer mes envies avant mes besoins, être capable de faire un câlin à une personne triste, tirer la langue aux gamins dans la rue et faire des grimaces, être capricieuse et simple, vivre tous mes sentiments un peu exagérément, mentir un peu, exagérer beaucoup et vivre pour le plaisir.

Bon ceci dit, l’enfant en moi, à défaut d’écraser des fourmis, génociderait bien quelques unes des personnes qui l’entourent, ne dirait pas non à une sieste en semaine de temps en temps, est très content d’avoir son permis et pas de couvre-feu, se fait plaisir avec une clope et un verre, aime bien sessualiser avec son chéri le plus souvent possible, bref l’enfant qui est en moi sait aussi prendre ce qu’il y a de bon à être une adulte.