En janvier, je me plaignais de ne plus pouvoir courir cul nu dans mon appart pour cause de froideur hivernale. Là, nous sommes en avril et le non découvrage d’un fil n’a jamais été autant d’actualité (si, si, je suis bel et bien en train de tenter de revenir vers les chemins qui mènent à ton cœur en te parlant de la pluie et du beau temps, euh du temps quoi)..En même temps si je te parle de politique on va pas aller bien loin pi, facebook semble avoir carrément fait le tour de la question, si je te parle histoire ou géographie, on pourrait se retrouver à nager dans les eaux internationales de l’inculture absolue et si je te parle musique, on ne dépassera quasiment pas les années 90 donc, je te parle du temps.

J’aurais bien aimé te parler de moi comme je le fais la plupart du temps mais bim, rien. Le néant, ma vie est devenue simple et molle, coulant doucement de jour en jour sans folie ni évènement extraordinaire à amplifier à grands coups de clavier pour te faire rire à l’envi.

Ah, Photo 098si, ch’ais pas si tu es courant, mais j’ai totalement et définitivement (j’espère) arrêté de fumer. Fière de ma perte de poids, de ma reprise du sport et du fait d’avoir survécu à l’ablation de ma « pitite vézicoule toute jolie que j’aimais bien en fait », je me suis dit , allez spour toi. Et ben mes amis, mes amours, mes emmerdes (si dans le tas y’en a au moins un ou une qui se reconnaîtra et, non, Pou ne me lit pas alors prenez vos responsabilités et regardez-vous en face un peu de temps en temps !) bref, mes amis, arrêter de fumer c’est tellement nul et surfait : d’abord on te promet non pas le ciel au dessus de ta couche mais des trucs pas mals quand même : retrouver le goût, le souffle, un teint de jeune fille bref, le mega kiff quoi. En vrai, c’est l’arnaque ! Moi, j’ai commencé par retrouver comme ça, bim, entre deux poignées de graines et 3 paquets de granola, quoi ? Ben mes kilos ! Tous, plus un ou deux orphelins (de fumeur !) qui trainaient dans le coin…du coup autant te dire que les footings, les fitness et autres séances de sport ont commencé à s’avérer vachement bien plus difficiles ! En plus, teint : toujours aussi dégueu (parfois je plâtre et ça se voit pas mais bon, aucune amélioration notable) et pour ce qui concerne le goût et le souffle ben soit je ne mange que des aliments poussés à l’eau (ce qui est malheureusement tout à fait possible) et je n’arrive pas à retrouver une capacité pulmonaire accrue à cause du poids qui pèse davantage sur mes genoux (ouais, le lien de cause à effet est physiquement tout à fait plausible) soit vraiment le lobby des arreteurs de fumer en rond est un ramassis de putain de gros menteurs de merde (et voilà, ch’uis vulgaire ? Tant mieux !)

« Ahh attends, ça va venir ! Et puis tu fais des économies » Mais ferme donc bien ton clapet, bonne conscience de caca (je viens de me prendre une interdiction – 12 alors je rentre dans le droit chemin) j’t’en ficherais moi des économies : tout part en crèmes « éclat visage », en genouillères, en xanax et autres bouteilles d’oxygène.

Photo 086Je n’irai pas jusqu’à vous conseiller de vous mettre à fumer, ch’uis pas fou non plus hein, je sais c’est mal ((ndlr : lire avec une voix de jeune blondinette décérébrée) re-ndlr : c’est moi j’écris c’est moi je dis qu’est ce qu’il faut faire !)) mais bon, ne commencez jamais ! Et ouais, je sais, mes parents me l’avaient bien dit….mais bon, qui écoute les conseils de ses parents au moment où il le devrait ? Ahhh, ça me donne une super nouvelle idée (je bouillonne, je bouillonne) : je propose qu’un Monsieur Tesla bis ou le first hein, tout me va à partir du moment où il a des moyens quasi illimités et une volonté de fer, travaille à un moyen de Polaroïder quelques instants de nos vies de « nous plus tard » à chaque fois qu’une choix s’offre à nous afin de nous montrer les conséquences possibles desdits choix. Ok, ça ne serait pas hyper méga pédagogique du style « tu apprends de tes erreurs » puisque tu ne devrais plus en faire autant mais ça éviterait de se retrouver à râler d’avoir arrêté de fumer devant un clavier en écoutant Johnny Halliday, (oui, je te dis tout, ma petite référence à je te promets a lancé la folie youtube du grand Jojo à l’intérieur de dedans mon salon..tant qu’on l’a encore, Jojo pas le salon) et en se demandant comment qu’on va faire !

Je t’embrasse. Et, si tu es jeune et con, même s’ils sont vieux et fous, je te promets, qu’il y a de très nombreux conseils parentaux que tu suivras de toutes façons plus tard par évidence vitale alors, franchement, ça vaut le coup d’en appliquer un max dès aujourd’hui

 AHHRGGHHHHHHH, ayé, ch’uis une vieille donneuse de leçons ! M’en fous, ce soir : pétard et alcool (ou petit digeo après une assiette de charcut’)! wéééé, rock’n’roll !