Que s’est-il passé dans le monde depuis que nous ne nous sommes pas parlé ? Plein de choses pas biennes (c’est le féminin de bien, je suis contre l’écriture inclusive mais je milite pour le respect des femmes, faut pas déconner), bref, des choses pas biennes, votre serviteuse à eu un gros coup de blues, le temps était comme une vache qui pisse dans un tonneau mais pas rigolo (ahhh, désolée, faut avoir les références de chansons paillardes d’enfants. Si, ça existe), l’imagination était IMG_20180508_161836malheureusement centrée vers d’autres choses que ce blog mais là, ce matin, après avoir demandé à Cocazéro comment que c’était qu’elle allait et après qu’on a échangé sur nos douleurs et autres maux divers et variés, Pou nous rejoignant dans la conversation avec ses propres défis quotidiens, elle m’a dit « on devrait tellement lancer un guide de vie après 40 ans ».

1h après, quelques réflexions supplémentaires ayant traversé mon esprit plus qu’intéressé par l’idée, je te propose de créer la première section thématique de ce blog en ajoutant une petite notion que j’ai entendue dans la voix de cocazero « guide de survie à la quarantaine ».

Nous proposerions par exemple des conseils afin de gérer au mieux cette double sensation matinale (qui peut parfois réveiller à 6h du matin alors que la fatigue est intense et le sommeil pas encore réparateur) de pipi/soif. Nous t’aiderons à organiser tes actions dans le sens « vidage/remplissage » et grâce à de conseils avisés basés sur nos expériences et nos erreurs passées, nous te préviendrons que ce vidage/remplissage effectué, tu pourras tenter de te recoucher mais devras savoir qu’une heure P5063846après, tu te maudiras d’avoir refait le plein, ta vessie à nouveau au centre de tes préoccupations.

Nous pourrons te donner une liste de médocs dans lesquels investir le jour même de ton 40è anniversaire. Nous saurons te rassurer sur l’intensité des bobos qui apparaîtront. Nous te donnerons même des conseils de trentaine pour aborder au mieux la dizaine d'après. Nous te préviendrons, comme deux mères nourricières sans aucun risque de "je te l'avais bien dit", tu seras libre de nous suivre ou pas.

Nous te répondrons objectivement sur l’âge que tu parais (et n’écoute surtout pas les voisins un peu saouls ou frustrés de ne pas avoir couché avec toi qui te donneraient 44 ans (tu te reconnaitras !)). Nous avons essuyé des plâtres que nous n’imaginions même pas croiser une jour sur la route de notre vie, nous sommes là pour toi.

Note pour plus tard, vérifier que l’audience de ce blog entre dans le scope de ce projet d’ambition..