Coucou mon ami, avant que tu ne te rues sur moi pour savoir quand, où, comment j’ai rencontré la Tepu « meilleure amie de mon mari » et qui est finalement cette mocheté, ben shhhhhh ! Je mets un doigt sur tes lèvres et je te contrains au silence.

N’en parlons plus : je ne l’ai toujours pas vue en v rai, j’entends de plus en plus parler d’elle, mon Pou se retrouve régulièrement à déjeuner et à partager une bière avec elle le vendredi et EN PLUS elle a mis un robe de pute (une robe de elle en gros) pour venir travailler et cette information m’est arrivée….Donc, n’en parlons plus, nous verrons quand je verrai…

Là je vais te raconter ce que c’est qu’être une femme, non pas avec toi, mais en 2018.

Photo 086Il y a quelques temps de ça, pour des raisons gynécologiques diverses et variées, j’ai dû expérimenter le bonheur, que dis-je, le plaisir voire la nirvanesque sensation d’une ou deux contractions. Oui, oui, le truc normalement destiné à faire sortir les bébés de dedans ton corps, j’ai pu m’en délecter, comme ça, gratos ! cadeau de mère nature !Pendant que ce truc étrange parcourait mon corps, je regarde la gynécologue et lui demande simplement « oh putain, c’est quoi ça ? C’est ce que supportent les femmes pendant des heures ??? » et elle de me répondre « la plupart oui, pendant les 5 premières minutes, ensuite ça devient pire ».

Queeeeeoaaaa ???? Ca c’est le teaser tout public d’un film interdit aux moins de 18 ans ? Ca c’est la version érotique du pire porno allemand des années 80 ?? Non mais sérieux quoi ! « Madame la gynécologue, puisque vous y êtes, je vous propose de faire un peu le ménage dans tout ça : vous enlevez tout ce qui dépasse, t’façons, on s’en fout, on s’en servira pas hein. Comment ça on peut pas ? C’est à moi, si j’en veux pas, je peux le jeter nan ? on n’est jamais  à l’abri que ça se mette à fonctionner une fois de trop !! »

Bon ben comment te dire, je suis repartie délestée de 80 euros (oui, la joie des spécialistes de qualité à Paris) mais avec tous mes organes et bim, deux jours après, mère nature, toujours elle, m’a apporté son petit cadeau mensuel (comme y disent dans la pub) et là…euhhhh, ahhh, attend lecteur, si c’est ta première visite sur mon blog ne crois pas que ce post soit à l’image des autres. D’habitude on est plus sommet économique de Davos que soirée pyjama et tampax hein. Bon ok, si tu n’es pas là pour la première fois, tu sais que ça n’est pas non plus complètement vrai donc tais-toi s’il vous plait…Photo 097

Bref, une semaine de règles. Mais sérieux, pourquoi ? C’est pour entretenir une pièce de ma machine que je ne souhaite pas utiliser. C’est un peu comme si on me demandait de faire la vidange du moteur de la voiture du voisin tous les mois ! Un peu comme si je devais nettoyer le salon du cordonnier d’à côté chaque 12 du mois. Comme si on vous obligeait à nettoyer tous les lundis le pantalon en 34 dans lequel vous ne rentrez plus depuis 22 ans !

Voilà, ben ma vie c’est ça, injuste et inutile. Trop les boules. Trop ch’uis dégoutée et triste. Trop ma vie c’est caca. Trop je voudrais être un homme, (ça, c’est pour toi Mme Hiver) parce que si j’étais un homme, je serais capitaine. Je t'emmènerais en voyage, voir les plus beaux pays du monde. J' te ferais l'amour sur la plage, en savourant chaque seconde…