Ouhlalala, j’ai du lourd.

Je te remémore : après plus d’une année de chômage dans laquelle il s’est investi à fond (ordi, jeux, jogging et autre rien-faisage de la journée), mon cher et tendre Pou (que la malaria bubonique s’abatte sur lui en un éclair fabuleux…), ma moitié, mon cœur, mon âme sœur a retrouvé un emploi (après que je l’ai menacé) et navigue depuis plusieurs mois dans de nouvelles 122-2221_IMGeaux professionnelles.

Des eaux infestées de collègues femelles. Des eaux troubles où je n’ai pas encore eu l’occasion de tremper les pieds. Des eaux mouillées à l’approche de mon mâle de mari (oui, celle-là n’était pas très élégante).

Bien entendu, après quelques semaines d’intégration, Pou a changé. Il a redonné du sens à ses journées, s’est affirmé dans son poste, s’est montré doué et très investi et je dois avouer que ces nouvelles fonctions nous ont été très profitables, monsieur devenant plus sociable et surtout regagnant en confiance et fierté. Du coup mon Pou a recommencé à se faire beau pour le boulot, a choisi de s’habiler une peu moins ado de 40 ans et a suivi les conseils de sa mamounette en ce qui concerne l’obligation de repasser ses chemises avant de les mettre (oui, j’appartise un peu mais notre couple vit depuis plus de 20 ans sans jamais rien repasser. Nous étendons correctement ou achetons des matières lisses mais bref, le fer que j’avais acheté lors de mon premier déménagement de chez mes parents n’a du servir que 5 fois en 2 décennies. On s’en était toujours sortis jusque là, nos habits ne nécessitant pas cet entretien fastidieux) bref le Pou 2.0 était enfin arrivé.

Et puis surtout, il a recommencé à avoir des choses à me raconter le soir : ses journées, ses rencontres, ses activités et petit à petit : ses collègues. Et s’il n’y a pas de féminin pour collègue, ça n’est pas anodin. C’est pour laisser planer le doute parce que sinon, l’homme entouré se voit contraint d’avouer qu’il est un coq en pleine basse cour ! Parce que oui, mon homme est l’un des seuls hommes de son agence et, séduisant et séducteur ben, il n’a aucun filtre à mes raconter tranquillement ses journées.IMG_2812

Je te jure ami lecteur, amie lecteuse, il est déjà assez compliqué voire un peu fatiguant d’entendre tous les soirs les exploits et les petites blagues de Tasspé, Konass ou encore Chôdass (quoi ? me souviens plus de leur prénom. Ca va ! Ca arrive !) mais quand en plus tu demandes innocemment « mais elles ont quel âge tes copines ? » et que tu reçois un « ben environ comme toi ou un peu moins», que tu enchaînes toujours sans arrière pensée, bien entendu, « et…elles ressemblent à quoi que je vois mieux ? » pour recevoir un coup de couteau dans tes oreilles sensibles « ben, Konass c’est wonderwoman noire, elle a un corps de malade et s’habille tellement sexy…Pour Tasspé, elle est super agréable, cultivée et plutôt bien fichue même si elle s’habille classique pi enfin y’a Chôdass, elle, elle est drôle et enjouée, comme toi, un look un peu gothique et on aime les mêmes musiques et on regarde les mêmes series ». Euh, ok. Comment dire ? Je souhaite que cette agence brûle avec tous ses agents dedans lors de l’un de tes RTT.

Mais ça n’est pas tout, ce petit con (oui, lui aussi j’ai parfois du mal à me rappeler son prénom), passe son temps avec elles.

Il va même au restaurant tous les dredis avec elles. Et il repasse ! Oui, j’avais attaqué sur ce sujet pour te dire que mon mari repasse ! Il ne part plus au travail sans avoir, a minima, lissé l’avant de ses chemises ! Il s’apprête pour ces groupies ! Il m’a même demandé une de mes écharpes orange pour halloween pour suivre le dress code !! P1000754QUOA ??? tu fous ma gueule ? Tu suis un dress code ? TU SUIS LE DRESS CODE ? Non mais oh, tu te rappelles ne jamais avoir voulu le faire à ma demande ? « non mais là c’est pas pareil, c’est simple et léger, juste pour m’intégrer ». Je vais te désintégrer moi ouais ! Et ? QUOA ? elles ont dit que ton pantalon moutarde t’allait bien ?!? Ouais ben c’est pas qu’il me monte au nez ton futal mais c’est que je vais te tuer …1 an que je te dis qu’il te va bien mais non, je suis juste ton épouse, pourquoi 1/ te fierais tu à mon avis 2/ lui accorderais tu de l’importance ??

Bon, ne te méprends pas lecteur ami, je ne crains pas que mon Pou grimpe sur la moindre de ses collègues (pour ça il lui faudrait se lancer dans une organisation et devrait déployer beaucoup trop d’activité pour que je ne me sente menacée (en tout cas, j’espère)), mais j’avoue que ça me fatigue de me dire que tout ce que je lui ai demandé ou tout ce que j’ai tenté de lui faire faire pendant cette année de chômage intensif, il le met en place pour d’autres…C’est la vie. Il a besoin de faire le coq et je ne suis que sa poule habituelle..j’en bénéficie par collatéralité. Tout ça en faisant semblant de ne pas être jalouse bien évidemment !

Bref, c’est pas que j’aimerais que Gothic et ses amies déclarent la peste bubonique en même temps, mais disons que si elles pouvaient être mutées vers le sahara avant la fin de l’année, je n’en ferais pas une maladie. Allez, je te laisse, faut que j’aille organiser un déjeuner surprise me permettant de m’habiller, me coiffer et me maquiller « naturellement mais comme jamais à mon avantage » avec mon Pou un vendredi, juste assez tôt pour ne pas le rater mais juste assez tard pour le voir sortir avec ses dindes et juger de l’ampleur de la menace. Mais comme je suis une épouse parfaite, je leur proposerai d’aller manger ensemble et …je pisserai bien partout pour marquer mon territoire  ! Bitches !