P3114803Allez revenons à l’essentiel : le superflu !

Bon, je pense que ça ne sera une découverte pour personne, mais j’aime qu’on m’accorde de l’attention. Et s’il y a bien un jour dans l’année lors duquel c’est moi, moi et moi, c’est bien pour mon anniversaire. Le 11 mars pour ceux qui ne sont pas encore au courant ou qui devraient mettre leurs tablettes à jour. J’aime avoir des coups de fil, des textos, des bisous, des lettres, des gens qui pensent à moi. Et de mon Pou j’aime en plus recevoir des cadeaux (ouais, toujours trois : le rigolo, le mignon et le vrai. Il est fort pour ça mon Pou). Du coup, lorsqu’il y a quelques jours il m’annonçait qu’il avait travaillé une bonne partie de la journée dans un centre commercial immense qu’il avait trouvé très bien fait, j’ai chaussé mes yeux de biche et lui ai dit langoureusement « du coup t’as acheté mon cadeau ? » et lui « ben non, Crapichou, je bossais, j’ai pas eu le temps et j’ai pas d’idée en plus » « ben c’est dans 10 jours » « ouais, mais là, ça fait trop longtemps qu’on est ensemble, je suis sec en idée ». Coquinou me suis-je dit, il ménage le suspens. C’est chou. Deux jours après, alors qu’il m’annonçait cette fois-ci avoir fait une intervention dans une rue pleine de jolis commerces « ahh, tu as trouvé des idées pour mon anniv ? » ouais, je suis peut-être un peu insistante et certainement un peu relou comme on dit maintenant mais bon, c’est moi quoi « rhoo, tais-toi, ça me catastrophe, j’ai vraiment pas d’idée, je crois que j’ai fait le tour de ce que je pouvais faire ». J’ai souri, mais son visage m’a donné une impression de sincérité glaçante. « Sérieux ? Mais c’est dans une semaine ! (voix chevrotante et larmoyante) » « ben ouais, c’est la cata » QUEUOI ? Il est sérieux là ? « Ben on n’a plus qu’a se séparer » « ben t’as raison ça va me donner des idées » « nan, mais au moins je saurais pourquoi je n’ai pas de cadeau et en conséquence retro virale, pourquoi on n’est plus ensemble ». Na, dans tes dents !

Il n’a pas bronché, mais je tremble. Je tremble parce que je dois avouer lamentablement que depuis son anniv de l’année dernière moi non plus je n’ai plus d’idée ? Qu’à noël, sans coca zéro, il aurait certainement eu un bon pour abuser de moi au lieu de son panier garni de victuailles délicieuses faute d’imagination (je ne sais pas trop s’il y a gagné au change d’ailleurs, je dis ça, je dis rien… ». En plus, je n’ai pas de piste à lui donner parce que moi-même, je ne sais pas vraiment ce qui m’agréerait. J’ai besoin d’un manteau mais bon il fait beau et en plus, toujours grâce à ma taille 36, je ne vois personne en capacité de m’offrir des fringues sans ma présence. On a respectivement fait nos tours de l’autre. Ca fait flipper nan ? Je crois que je devrais vraiment le quitter ou lui coller une nouvelle période d’essai (on n’est jamais aussi bon qu’en situation de précarité). On devrait tester d’autres produits du marché  (surtout moi) pour, puisque c’est à la mode et tout à fait de notre époque, revenir aux fondamentaux et se rendre compte que c’était mieux avant, avec les vrais produits originaux.

Bon, je vais aller me reposer là-dessus il parait que la nuit porte conseil et puis, j’ai oublié de vous dire mais j’ai failli trépasser cette semaine, mardi je ne pouvais plus avaler et je doulourais sa mémé de la gorge. Verdict laryngite ET trachéite ! La faiblesse m’a même fait répondre un incroyable « non ça va aller merci » lorsque la docteuse m’a dit « je vous arrête jusqu’à vendredi ? ». En plus de mes médocs, il fallait que je ne fume plus (ouais, ok, c’est jouable, chiant mais jouable) et que je me taise au maximum pour reposer ma gorge pendant deux jours …ahhhhhhahahahhahaah, c’est ça, ouais, MOI ! Bon, ben j’ai pris mes médocs, je parle comme l’enfante légitime de Dark Vador et de Marge Simpson, les douleurs sont en train de disparaître et je mise tout sur un rétablissement complet pour mardi parce que mercredi, je me suis accordé quelques jours de repos que pour moi, seule avec ma solitude et mon bonheur égoïste. Je ferai le point sur mon mariage et je vous tiendrai au courant. Bon en même temps, dans un an, on est censé se refaire un week end de revival de mariage avec tous les potes dans le prieuré qui nous a vus nous unir..ça se réfléchit. Bon, comme je disais, chaque chose en son temps, là, je vais essayer de récupérer la santé et me vautrer entre candy crush et le match de foot avant d’aller tenter le dodo de fou de 10 heures (la gamine du dessus est là hein donc, dreams are my reality..).

11 mars hein, le 11. Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas. Sachez juste, et je dis ça en toute sympathie, que le 12 mars est l’occasion pour moi, en mon premier jour de congés, de faire le ménage dans mes contacts téléphoniques et mes amis facebook. Aucun rapport, je disais juste ça pour écrire.

Simple Minds Don't You Forget About Me